Qu’est-ce qu’un indice boursier ?

Qu’est-ce qu’un indice boursier ?

Une action, on sait ce que c’est (petit rappel ici).

Mais souvent en Bourse, on entend aussi parler du CAC 40, du Nasdaq ou du Dow Jones.

Ce sont des indices.

 

Définition

Indice, indice… imaginez simplement qu’il s’agit d’une sorte de boîte.

Une boîte qui va nous permettre de ranger certaines actions à l’intérieur.

Prenons l’indice du CAC 40 par exemple, l’indice français dont on entend le plus souvent parlé.

C’est une boîte dans laquelle on va mettre les 40 plus « grosses » entreprises françaises.

Quand je dis « grosses », je veux dire que ce sont les entreprises françaises qui valent les plus chers en Bourse.

Si quelqu’un débarquait demain en disant : « Je souhaite acheter l’entreprise française la plus cher du pays ! », on regarderait dans notre indice CAC 40.

On verrait alors que l’entreprise la plus chère est LVMH qui vaut à ce jour plus de 131 milliards d’euros.

L’indice S&P 500 c’est la même chose, mais pour les Etats-Unis.

Si vous regardez dans cette boîte, vous trouverez les 500 plus « grosses » compagnies américaines.

Mais quand vous rangez vos affaires, vous ne rangez pas uniquement vos gros objets.

Vous faites parfois des boîtes avec tous vos bijoux, une boîte avec toutes vos photos…

Vous avez plusieurs catégories.

Ici, c’est pareil.

Vous avez des indices pour les entreprises technologiques (Nasdaq), des indices pour les matières premières (BCOM) ou des indices qui regroupent les principales actions du Monde (MSCI Mondial).

Prenez Amazon par exemple, je suis sûr que vous avez deviné dans quel indice il se trouvait.

Oui, il est bien dans le Nasdaq, l’indice américain qui regroupe les entreprises technologiques.

Mais, il se trouve également dans le S&P 500 car il fait parti des 500 plus « grosses » entreprises américaines.

 

Ca sert à quoi ?

On voit bien que les indices permettent d’organiser un peu mieux toutes les actions qui existent.

Mais concrètement, à quoi ça sert ?

Pourquoi est-ce qu’on entend parler si souvent du CAC 40 ou du S&P 500 ?

La raison est que cela donne une sorte de photographie, de représentation du marché à un certain moment.

Pour savoir si le marché français va bien, on va regarder comment se comporte le CAC 40.

Si on souhaite connaître comment se porte le marché des entreprises technologiques, on va regarder le Nasdaq.

Lorsqu’on souhaite savoir comment les entreprises d’un pays se portent, il est plus parlant de donner une vision globale des choses et donc de regarder les indices.

Chaque entreprise qui se trouve dans un indice a un certain poids qui pèse dans la valeur de l’indice entier.

Ce poids est généralement calculé en fonction de sa « grosseur ».

Ce qui est plutôt logique quand on y pense : plus l’entreprise est « grosse » plus celle-ci aura de l’importance dans l’indice.

Partager l'article :
  •  
  • 3
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 citations de WARREN BUFFETT pour MIEUX INVESTIR