Pourquoi Facebook a gagné 13,7 % en une journée ?

Catégories Mindset

Entre le 30 et 31 janvier, Facebook a gagné plus de 13 % de valorisation sur les marchés.

C’est énorme.

Pourquoi cela a été possible ?

Mais surtout, quelles leçons peut-on tirer de cet épisode ?

 

Le contexte

Facebook va mal depuis quelques mois…

Pas tant l’entreprise, mais plutôt son image.

Cela a commencé au mois d’avril avec l’audition de Mark Zuckerberg, le dirigeant de Facebook.

Des sénateurs américains voulaient l’entendre dans le cadre d’un vol de données…

Qui aurait permis par la suite de manipuler des élections.

Des failles de sécurité ont été révélées également.

Facebook gérant les données de plus de 2 milliards d’utilisateurs…

Si il y a des problèmes de sécurité, l’entreprise est en danger.

Vient également de nombreuses polémiques et appels au boycott.

Tous ces évènements ont fait que Facebook est passé cette année de 211 $ (16 juillet 2018)…

À 123 $ (17 décembre 2018).

Soit une baisse de 71 %  si on prend ces deux valeurs.

 

La “surprise”

Le 30 janvier 2019, Facebook organise sa conférence trimestriel, moment où elle révèle ses résultats.

Et là, surprise, les bénéfices de Facebook sont supérieurs à ce que les analystes avaient prévu.

Les bénéfices sont en croissance mais aussi le nombre d’utilisateurs.

Même si cette croissance a tendance à ralentir par rapport aux années précédentes, les chiffres nous montrent que tout va bien pour cette entreprise.

Les investisseurs soufflent, le prix de l’action bondit en une nuit.

 

 

Faire abstraction du bruit

Qu’est-ce que cela nous montre ?

Cet épisode est révélateur du fait que le “bruit” peut influer énormément sur le prix d’une action.

L’image que les investisseurs perçoivent d’une entreprise joue un rôle sur le prix de son action.

Mais nous, ce qui nous intéresse, c’est la valeur de l’entreprise.

Grâce à ça, il est possible de calculer la valeur intrinsèque de son action…

Et de savoir si le prix est raisonnable ou non.

Plus une entreprise est entourée par la peur, le doute ou les critiques

Plus celle-ci verra le prix de son action chuter.

Mais est-ce que l’entreprise ou son business model a changé ?

Non, souvent elle reste la même.

Sa valeur intrinsèque ne change pas.

Ses fondamentaux n’ont pas bougé.

C’est un peu comme si vous vouliez acheter un appartement délabré…

Personne n’en veut et tout le monde vous déconseille de l’acheter.

Il est sombre, mal agencé et rempli d’ordures.

Mais ce que les autres ne voient pas, c’est que cet appartement est très bien placé…

Que le prix affiché est intéressant…

Et qu’il sera possible de l’aménager de telle sorte qu’il engendra un coup de coeur à tous ceux qui le visiteront.

Tous les autres entendent le “bruit”

Vous, vous voyez sa valeur.

L’investisseur futé c’est celui qui arrivera à déceler la vraie valeur de ses actifs et à se fermer du “bruit” ambiant.

 

Partager l'article :
  •  
  • 2
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *