Pourquoi abandonner le livret A et l’assurance-vie pour investir en Bourse ?

Pourquoi abandonner le livret A et l’assurance-vie pour investir en Bourse ?

Uniquement 10 % des français investissent en Bourse.

C’est trop peu.

Pour comparaison, 48,8 % des américains possèdent des actions (selon une étude de la FED datant de 2013).

Pourquoi est-on si peu à s’intéresser à l’investissement en Bourse ?

Et pourquoi il est nécessaire pour nous d’abandonner rapidement notre livret A ?

 

Investir pour perdre de l’argent

Le livret A a un taux fixé à 0,75 %.

C’est à dire que chaque année, nous gagnons 0,75 % en plus que la somme déposée sur notre livret A.

Oui mais il y a un soucis.

On oublie trop souvent l’inflation.

L’inflation est ce processus qui fait que notre argent perd de sa valeur au fil du temps.

On en a parlé dans cette vidéo.

Elle est en moyenne de 2 % depuis plusieurs années.

En clair, déposer son argent sur un livret A nous fait perdre du pouvoir d’achat.

On voit notre argent se développer mais en réalité, on perd 1,25 % de pouvoir d’achat chaque année (2 – 0,75).

Et pour l’assurance-vie, on l’avait dit la la vidéo, le taux est de 1,8 %.

Ce qui ne compense toujours pas l’inflation.

 

Pourquoi aime-t-on perdre de l’argent ?

Je jette des cailloux au livret A et à l’assurance-vie…

Mais j’ai moi-même un livret A et une assurance-vie.

Il y a quand même des avantages à ces dispositifs.

Le principal, pour moi, est que l’argent est disponible très rapidement (pour le livret A)

Si j’ai un imprévu, je peux utiliser cet argent le jour même.

Et d’ailleurs, mon livret A est tout simplement un compte épargne réservé aux imprévus.

Pour mon assurance vie, je l’ai ouverte un peu pour me donner bonne conscience…

Je me dis que je mets une petite somme de côté tous les mois sans que je m’en aperçoive.

Et peut-être que dans quelques années, cela me servira pour un projet particulier.

Ces dispositifs sont rassurants.

On sait qu’il n’est pas possible de perdre son argent en le plaçant sur un livret A ou une assurance-vie.

Mais si c’est une stratégie pour gagner de l’argent, on est en train de faire fausse route.

 

Valoriser son capital

La seule méthode pour gagner de l’argent avec son argent, est de l’investir.

Et les marchés boursiers sont des endroits où on peut le faire facilement.

Mais pourquoi cela nous freine autant de placer notre argent en Bourse ?

Avoir son argent en Bourse est un type d’investissement que l’on appelle ‘dynamique‘.

C’est à  dire qu’il va fluctuer très souvent.

Et ça, ça fait peur à beaucoup de monde.

Un jour, vous pouvez voir que votre argent s’est valorisé de 30 %…

L’autre jour, vous pouvez voir que vos actions vous ont fait perdre 5 %.

Si ce genre de mouvements de Yo-Yo sur votre argent vous donne le tournis, il ne vaux mieux peut-être pas investir son argent en Bourse.

Mais si vous arrivez à dépasser cette appréhension, c’est un rendement de 10 % qui vous attend (moyenne historique).

Et si vous vous intéressez à comment investir, ces rendements peuvent être encore plus intéressants.

 

Commencer à investir

Je ne vous demande pas de fermer votre livret A ou votre assurance-vie…

Mais je vous demande de commencer à investir.

C’est le seul moyen de faire “travailler” son argent pour soi.

L’investissement en Bourse n’est pas si risqué qu’on le prétend.

Le rendement historique est de 10 %.

Il faut juste ne pas faire n’importe quoi et se former un minimum.

Et pour vous éviter des sueurs froides, toujours investir de l’argent que l’on peut se permettre de perdre.

Et vous ? Vous avez commencé à investir ? Ou est-ce que vous mettez toutes vos économies sur votre livret A ?

Partager l'article :
  •  
  • 2
  •  

2 Replies to “Pourquoi abandonner le livret A et l’assurance-vie pour investir en Bourse ?”

  1. Bonjour, personnellement pour l’instant c’est en effet à 100% sur le livret A. Je suis en train de me constituer une épargne de précaution, donc c’est logique. Bientôt ça sera livret d’épargne populaire (taux double du livret A), ce qui sera donc “moins pire”.

    Je compte ouvrir une assurance-vie, mais de façon dynamique : au moins 80% en actions, peut-être même 100% si je peux.

    Puis un PEA et un compte-titre.

    L’épargne de précaution je lui ai déjà fixé un premier plafond à 3 mois de dépenses (et pas 3 mois de salaire), avant de commencer à me diversifier. Puis un plafond définitif à 6 mois de dépenses à partir duquel je ne mettrais plus rien dessus (sauf si je dois puiser dedans, juste pour la remonter à son niveau).

    Donc rapidement (sous quelques mois) ça sera diversification vers l’épargne projets (importante aussi je pense) et l’épargne investissement (la plus importante à long terme).

    1. Le but à terme est effectivement de faire travailler le plus d’argent possible pour nous. J’investis aujourd’hui une grande partie de ce que je gagne dans l’investissement. Mais il y a encore quelques années, ce montant s’élevait à : 0 €…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 citations de WARREN BUFFETT pour MIEUX INVESTIR