Les 3 qualités qui ont permis à Warren Buffett de réussir

Les 3 qualités qui ont permis à Warren Buffett de réussir

C’est la personne de Warren Buffett qui m’a d’abord intéressé, plus que sa réussite.

Sa simplicité et sa générosité.

Il n’hésite pas à partager régulièrement ce qu’il sait en matière d’investissement mais de façon à ce que tout le monde puisse comprendre, très simplement.

S’il y avait une chose qu’il aimerait que les gens gardent en mémoire de lui un jour, ce serait qu’il a fait de son mieux pour être le meilleur professeur possible.

Il accorde davantage de valeur à ce qu’il transmet qu’à la richesse qu’il possède.

Et lorsqu’on s’intéresse à sa vie, on se rend compte que Warren Buffett est un riche qui ne vit pas du tout comme un riche…

Et c’est là probablement la clé de sa réussite.

 

Qui est Warren Buffett?

Avant de parler de Monsieur Buffett, parlons un peu de son histoire pour mieux le comprendre.

Warren est quelqu’un qui a grandi et qui vit aujourd’hui encore à Omaha, aux Etats-Unis.

Il a acheté sa première action à l’âge de 12 ans.

Et il a su dès son plus jeune âge qu’il voulait devenir riche.

Pas pour les Lamborghini ou le luxe, non, il a compris assez tôt que ce n’est pas ce qui allait le rendre heureux.

Lui, ce qu’il voulait, c’était de la liberté, de l’indépendance et l’argent est un très bon moyen d’en avoir.

Il découvre son mentor, Benjamin Graham, à l’université.

C’est lui qui va tout lui apprendre en matière d’investissement.

Et encore aujourd’hui, ce sont les principes de Graham qu’il utilise pour investir.

Cette méthode consiste à voir une action comme une entreprise et à l’acheter à un prix inférieur à ce qu’elle vaut réellement.

C’est de l’investissement dans la valeur.

À l’époque, Warren comme son mentor, ne recherchaient la valeur d’une entreprise uniquement dans ce qu’elle possédait, ses actifs.

Et ça, quelque soit l’entreprise.

Souvent il s’agissait d’entreprises au bord du dépôt de bilan, des entreprises qui n’avaient parfois plus d’avenir.

Mais lorsque Warren croise la route de Charlie Munger en 1959, Charlie lui fera voir les choses autrement :

“Il est bien plus intéressant d’acheter une compagnie extraordinaire à un prix correct qu’une compagnie correct à un prix extraordinaire.”

C’était ce que Charlie à encourager Warren à faire : rechercher de la valeur ailleurs que dans ses actifs mais à regarder aussi le dirigeant de la compagnie, la croissance potentielle, l’avantage compétitif ou l’image de l’entreprise.

Warren a donc pris ce virage et est aujourd’hui la 4ème richesse mondiale.

Mais les principes de son mentor sont encore d’actualité aujourd’hui et même si sa manière de voir les choses ont évolué, ce qu’il a appris en tant que jeune étudiant de Benjamin Graham lui sont d’une valeur inestimable encore aujourd’hui.

 

De la sobriété dans son style de vie

Maintenant qu’on connaît un peu mieux l’homme qui se cache derrière l’investisseur, venons maintenant à ce qui, à mon avis, a fait son succès.

Warren Buffett est un homme intelligent mais il a surtout des qualités qui lui ont permis d’arriver là où il en est aujourd’hui.

Des qualités que l’on peut tous développer et qui peuvent nous aider même au-delà de l’univers de l’investissement.

La première de ces qualités est la sobriété.

C’est la première chose qui m’a marqué lorsque j’ai vu pour la première fois un reportage sur sa vie.

Warren Buffett vit comme monsieur tout le monde.

Il vit dans la même maison depuis 1958.

Maison qu’il a acheté pour 31 500 $.

La voiture qu’il conduit depuis des années est une Cadillac.

Bon, il s’est fait plaisir récemment et en a acheté une nouvelle en 2014 à 45 000 $.

Mais pas de yacht en vue, pas de voiture de luxe ou de villas à plusieurs millions de dollars.

Ce n’est pas ce qu’il possède qui le rend heureux mais plutôt ce qu’il construit, ce qu’il partage et le temps passé avec les personnes qu’il estime.

Warren répète souvent que si on n’arrive pas à être heureux avec quelques milliers de dollars, ce n’est pas avec quelques millions qu’on le sera.

Vous me direz que c’est facile à dire pour quelqu’un qui possède des milliards…

Mais ces milliards ne sont effectivement pas dépensé dans un matérialisme qui n’aurait pas de sens.

Est-ce un détail ?

Nombre de millionnaires vivent et profitent pleinement de leur argent, pourquoi est-ce que ce ne serait pas possible de faire la même chose ?

Parce que pour devenir financièrement indépendant, il faut savoir réussir à ne pas dépenser l’argent que l’on a.

Et bien souvent, on dépense de l’argent que l’on n’a pas, en prenant celui de la banque par exemple.

La sobriété ce n’est pas se priver, mais c’est se contenter de l’essentiel sans chercher le superflu.

Des études ont démontré qu’on a tendance à adapter notre style de vie à notre salaire.

Je gagne plus d’argent, je dépense plus d’argent.

Je gagne encore plus, je dépense encore plus.

Bien souvent, c’est du superflu qu’on a tendance à combler dans ces  cas là.

On se trouve des besoins qui n’existaient pas quelques années plus tôt.

La sobriété a donc deux facettes  qui me semblent essentiels :

  • D’abord, elle permet de se rendre compte qu’on n’a pas besoin d’être riche pour vivre riche. Les choses qui comptent réellement, les choses qui ont de la valeur dans notre vie, si on y fait attention, ce ne sont pas généralement des choses qui demandent des millions.
  • Ensuite, la sobriété est le meilleur moyen d’atteindre l’indépendance financière. Et cette indépendance financière est surtout là pour nous permettre d’avoir plus d’indépendance et de temps. Cette liberté que l’on cherche à obtenir ne peut pas être acquise si on a des besoin qui nous ruinent tous les mois.

 

La fidélité à ses principes et ses méthodes

Vers la fin des années 90, lorsque les entreprises technologiques explosaient et que les marchés  atteignaient des sommets records, tout le monde voulait sa part du gâteau.

Tout le monde voulait investir dans ces entreprises voyant là des profits faciles à se faire.

Warren Buffett ne faisait cependant pas partie de ces personnes.

Il a longtemps resté éloigné des entreprises technologiques parce qu’il ne les comprenait pas.

Lorsque la bulle a éclaté durant les années 2000, Warren ne faisait donc pas partie des  victimes de cette folie.

Ce qui guide Warren, ce qui lui donne une ligne directrice ce sont ses principes et sa méthode d’investissement.

Il leurs est resté fidèle quelque soit la situation.

Le gain facile peut se trouver partout, dernièrement, c’était dans les crypto-monnaies avec le bitcoin.

Mais sans une ligne directrice, on sera là comme un poulet sans tête à courir vers la moindre opportunité qui brille.

Warren a  des principes de vie et d’investissement forts.

Il est capitaliste mais n’est pas matérialiste.

Ses investissements sont dans des sociétés qui apportent de la valeur à toutes les parties prenantes (investisseurs, clients, employés,…)

Toujours, ce qu’il recherche c’est de la valeur à prix intéressant.

Il ne spécule jamais.

Sa méthode d’investissement n’a que très peu changé au cours de sa vie.

C’est cette constance qui fait son succès.

Quelque soit la stratégie, il est nécessaire d’avoir de la constance sinon les résultats ne seront pas là.

Sans des principes forts, le gain pour le gain ne nous fera pas tenir dans le temps.

Faire de l’investissement une pratique de vie, une pratique basée sur des principes solides et en accord avec ce que l’on croit, c’est quelque chose de primordiale pour réellement réussir et pas seulement faire des “coups”.

 

La patience

Le dernier trait de caractère que Warren Buffett possède est peut-être le plus important.

C’est la patience.

Sa capacité à voir sur le long terme tout en prenant plaisir dans le processus.

En étant humain, on a un biais qui nous pousse à chercher la satisfaction immédiate.

On recherche à avoir des résultats tout de suite et sans attendre.

C’est pour cette raison qu’il est si difficile d’épargner, d’aller à la salle de sport ou de manger sainement.

Ce sont des efforts qui n’apportent pas un résultat immédiat.

Mais les résultats les plus intéressants s’obtiennent avec cette vision de long terme.

Encore plus dans l’investissement.

La magie des intérêts composés est de plus en plus puissante chaque année d’investissement.

Tant de personnes ont beaucoup de mal avec cette approche et c’est pourquoi lorsqu’on parle de la bourse, c’est souvent le trading qui vient en premier.

Le trading, c’est acheter et revendre des actions sur une courte période.

Les résultats que l’on obtient sont quasi immédiats et apportent donc une satisfaction plus grande que s’il fallait attendre plusieurs années.

Malheureusement, le trading est souvent un jeu où l’on perd de l’argent et même dans les cas où on arrive à être gagnant, les résultats obtenus sont loin des résultats de l’investissement à long terme.

Warren Buffett est devenu millionaire à 30 ans.

Mais il avait commencé à investir presque 20 ans auparavant.

Aujourd’hui il a 88 ans et il continue à investir.

Il faut de la patience pour investir, oui, mais pas seulement.

Il faut pouvoir apprécier ce moment d’attente.

Un jeune garçon a posé la question à Warren à la réunion annuelle de Berkshire Hathaway il y a quelques jours :

“Comment fait-il pour maîtriser aussi bien la gratification retardée ?”

En d’autres termes, comment faire pour se libérer de notre biais qui nous pousse à aller vers la gratification immédiate ?

La réponse de Warren a été claire : si nous ne trouvons pas le moyen de profiter du processus, du chemin qui mène vers le résultat, cela va être très compliqué.

Warren investit encore aujourd’hui parce que c’est ce qu’il aime faire.

Être patient est bien plus intéressant lorsqu’on sait que l’on va s’amuser.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 citations de WARREN BUFFETT pour MIEUX INVESTIR