Les 3 documents les plus importants pour un investisseur

Les 3 documents les plus importants pour un investisseur

Le grand jour est arrivé.

On va ensemble faire notre premier pas dans la partie ‘chiffres’ de l’investissement.

La partie que généralement les gens préfèrent le moins.

Ne vous inquiétez pas, on va y aller doucement…

Avec le moins de jargon possible…

Mais avec un peu quand même.

 

Pourquoi est-ce important ?

Imaginez que vous deviez acheter une entreprise.

Pour savoir combien vous allez la payer, vous allez vous renseigner sur elle…

Chercher combien elle gagne, si elle a des dettes, si elle arrive à faire des profits, etc…

Quand vous achetez une action, c’est la même chose.

Vous  achetez une part de l’entreprise…

Ces informations sont donc tout aussi importantes que si vous achetiez l’entreprise entière.

Une entreprise cotée en Bourse se doit de révéler ces informations au publique.

Et nous nous devons en tant qu’investisseur d’en prendre connaissance.

Ces informations sont regroupées dans 3 documents.

Vous pouvez retrouver ça sur le site de Morningstar, c’est le site que j’utilise personnellement.

Dans l’onglet Finance, tout y est.

 

Le compte de résultat

Le premier document est le compte de résultat.

Je vous donne le terme anglais également qui est : Income statement.

Sur de nombreux sites, c’est la version anglaise qui sera affichée.

Cela ne change pas grand chose à notre affaire, pas d’inquiétude.

Pour faire simple, ce document donne une image de l’activité de l’entreprise :

C’est là-dessus qu’on retrouvera le chiffre d’affaires de l’entreprise, son résultat net, ses dépenses, etc…

Le chiffre d’affaires c’est ce que l’entreprise a gagné…

Son résultat net c’est ce qu’elle a gagné – ses dépenses.

Cela ressemble un peu à votre fiche de paie avec votre salaire brut et votre salaire net.

Pour aujourd’hui, on s’arrêtera à ces deux informations qui sont les plus importantes du compte de résultat.

Dans l’image ci-dessous, vous avez ces informations pour l’entreprise Disney.

Vous voyez que la différence entre son chiffre d’affaires et son résultat net est très importante.

 

Le bilan

Le second document est le bilan ou Balance sheet.

Le terme anglais est à mon sens plus parlant…

Parce que dans ce document, vous allez avoir d’un côté les actifs de l’entreprise (les choses qui lui rapportent de l’argent) et de l’autre les passifs (les choses qui vont lui coûter de l’argent).

Bien sûr, si la balance penche davantage du côté des passifs, c’est pas bon signe du tout.

Là encore, on retient que dans ce document, on a ce que l’entreprise possède (ses actifs) et ce qu’elle doit (ses passifs).

Pour notre cas personnel, on aurait comme actif notre maison par exemple, et comme passif nos crédits.

Ne vous laissez pas intimider par toutes les autres lignes, on y reviendra en temps voulu.

Ici le bilan de Disney.

 

Le tableau des flux de trésorerie

Le dernier document est le tableau des flux de trésorerie ou le Cash flow statement.

A nouveau, je trouve que le terme anglais est beaucoup plus parlant.

Le cash flow c’est l’argent que l’on a en poche.

Ce document donne une vision plus claire des endroits où vont l’argent d’une entreprise.

On regardera principalement ici le Free cash flow ou Flux de trésorerie disponible.

C’est réellement l’argent qui reste dans les caisses de l’entreprise.

Comment est-ce possible que le Free cash flow et le résultat net soient différents ?

Imaginez que vous faites un chèque à Disney pour payer vos billets.

Votre chèque sera pris en compte dans le résultat net mais pas dans le Free cash flow de l’entreprise.

Si le Free cash flow de l’entreprise est négatif c’est un peu comme si vous êtes en train de louer un appartement mais que rien ne tombe dans votre poche à la fin du mois…

Vous touchez bien un loyer à la fin du mois, mais avec tout ce que vous avez à payer au niveau entretien, vous ne vous en sortez pas et donc pas de Free cash flow.

Votre locataire vous a peut-être fait des chèques (ce sera donc pris en compte dans le résultat net) mais ces chèques ont été refusés (pas de Free cash flow)…

J’espère que vous comprenez maintenant à quel point ce Free cash flow est important.

Ici, on voit que Disney a un Free cash flow (Flux de trésorerie disponible en français) assez conséquent par rapport à son résultat net.

Cela se trouve tout en bas du document.

 

Dites moi en commentaires si cet aspect ne vous rebute pas trop et si j’ai réussi à rendre cela intéressant pour vous…

Je prends toutes les remarques.

 

 

Partager l'article :
  •  
  • 2
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 citations de WARREN BUFFETT pour MIEUX INVESTIR