Le PEA ou comment éviter d’être imposé en Bourse

Le PEA ou comment éviter d’être imposé en Bourse

Les impôts… difficile d’y échapper.

Surtout en France, le 2ème pays le plus taxé au monde.

Alors quand des dispositifs existent pour nous en libérer un peu, il ne faut pas hésiter.

Et en Bourse,  il y n’y en a qu’un de dispositif pour le particulier qui souhaite investir.

Certains le considèrent presque comme une niche fiscale tellement il est avantageux.

Il s’agit du PEA.

 

Des impôts ? Où ?

Si vous touchez un salaire, vous payez des impôts.

C’est l’impôt sur le revenu.

À partir du moment où vous gagnez de l’argent, vous êtes imposé…

En tout cas, cela se passe comme ça en France.

En Bourse, c’est la même chose…

Si vous faites une plus-value, c’est à dire que vous revendez plus cher que ce que vous avez payé, vous êtes imposé.

Si vous gagnez des dividendes, vous êtes imposé.

Donc à partir du moment où vous gagnerez de l’argent en Bourse, vous aurez l’impôt sur le revenu à payer…

Plus les charges sociales.

À partir de 2019, cela reviendra à une imposition de 30 % au total…

Au lieu de 39,7 % il y a encore quelques mois.

C’est pour vous montrer à quel point l’état français souhaite vous encourager à investir !

Mais 30 % c’est quand même beaucoup…

Si on fait une plus-value de 1000 €, on devra donner 300 € à l’état français.

C’est là qu’entre en scène les vrais avantages du PEA.

 

Des conditions à respecter

Alors, bien sûr, si les impôts vous font une fleur c’est qu’il y a des conditions à respecter…

Mais avant d’aborder les conditions à respecter, précisons ce qu’est réellement un PEA.

Un PEA (Plan Epargne Actions) est un compte, comme votre compte courant que vous utilisez pour faire vos achats de tous les jours.

Sauf que là, ce compte vous permettra d’acheter des actions.

Vous pouvez en ouvrir dans une banque mais la méthode la plus économique est de le faire via une banque en ligne ou un courtier en ligne…

Les frais seront beaucoup plus faibles que si vous passiez par votre banque.

J’utilise personnellement Binck.

Ensuite, notre PEA ouvert, il ne nous reste plus qu’à acheter des actions…

En respectant bien sûr les conditions.

Et oui, vous vous souvenez, je vous ai dit que si vous respectiez certaines conditions, vous n’allez pas payer 30 % d’impôts mais plutôt 17,2 %.

Ca vaut le coup d’y jeter un oeil.

1ère condition : on ne doit retirer aucune somme avant 8 ans.

Personnellement, j’investis pour le long terme.

Cela ne m’embête pas du tout de laisser mon argent travailler pour moi pendant 8 ans, bien au contraire.

2ème condition : on n’a accès qu’à une certaine catégorie d’actions ou de trackers (on reviendra là-dessus dans un prochain article).

On ne peut investir que dans des actions européennes.

Si vous vouliez acheter des actions Apple ou Amazon, ce ne sera malheureusement pas avec un PEA.

Cette condition m’embête un peu plus mais on ne peut pas tout avoir non plus.

3ème condition : Il y a un plafond de versement qui est de 150 000 €.

Cela veut dire que si vous souhaitez investir davantage, ce ne sera pas via un PEA.

 

Comment cela se passe si on souhaite retirer notre argent avant les 8 ans ?

La réponse en tableau.

Conséquences si il y a retrait avant les 8 ans (tableau de BforBank)

Pour rappel, les prélèvements sociaux sont de 17,2 %.

 

Dernières précisions :

  • On ne peut avoir qu’un seul PEA.
  • Ouvrez votre PEA le plus vite possible, aujourd’hui même ! Cela ne vous coûte rien et votre PEA gagne déjà en ancienneté.
  • On ne peut pas échapper aux prélèvements sociaux : dans tous les cas, on aura au moins 17,2 % d’impôts à payer.

 

Dites-moi si vous avez fait la démarche pour ouvrir votre PEA.

Plus vous le faites tôt, mieux ce sera.

Partager l'article :
  •  
  • 2
  •  

2 Replies to “Le PEA ou comment éviter d’être imposé en Bourse”

    1. Mon PEA était inactif pendant 1 an avant que je l’utilise. Mais c’est 1 an de gagner sur les 5 ans à attendre avant d’être exonéré d’impôts. Et surtout que cela ne coûte quasiment rien (10 euros dans mon cas) pour ouvrir son compte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 citations de WARREN BUFFETT pour MIEUX INVESTIR