Buffett : The Making of an American Capitalist

Buffett : The Making of an American Capitalist

Mon défi de lire 24 livres en 12 mois est toujours d’actualité.

J’ai pris malheureusement un peu de retard dans ce projet…

Mais on va retrousser les manches et reprendre aujourd’hui avec une biographie de Warren Buffett.

Voici donc 5 éléments importants que j’ai pu retirer de cette lecture.

 

Ignorer la majorité des actions

Certaines personnes ont une opinion sur toutes les actions…

Buffett non.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

Cela signifie qu’il est inutile de se compliquer la tâche plus que nécessaire…

Nous n’avons pas besoin d’analyser toutes les actions du marché pour trouver celle qui performera le mieux.

Ce qui est important c’est d’analyser les actions qui nous intéressent, celle qui nous parlent, celles qui se trouvent dans notre cercle de compétence.

Quand j’ai commencé à investir, je m’intéressais à toutes les compagnies qui semblaient sous-valorisées…

Le problème c’est qu’en commençant à faire quelques recherches ensuite, je me rendait compte que j’avais du  mal à comprendre la compagnie, ce qu’elle faisait où comment elle faisait du profit.

C’est au final une perte de temps.

Il est mieux de se concentrer sur un domaine et d’y performer.

 

Comprendre les nombres qu’on utilise

Buffett a une règle : s’il ne comprend pas un nombre, il ne l’utilise pas.

Qu’est-ce qu’il veut dire par là ?

Qu’il est nécessaire de toujours donner du sens aux nombres qu’on analyse.

Si ce nombre arrive à ne plus signifier quoi que ce soit, il faut l’abandonner.

C’est pour cette raison qu’il n’utilise pas d’ordinateur dans son processus d’investissement.

Sans arriver jusque là, je pense qu’il est important de mettre du sens dans nos analyses.

L’investissement ne se résume pas à une formule mathématique…

C’est un processus où l’on essaie de comprendre toutes les facettes d’une entreprise afin de voir si un investissement est envisageable.

Raison pour laquelle j’aime décomposer un ratio ou même décortiquer le vrai sens d’une donnée (le résultat net par exemple)…

Ainsi, tout prend sens et il est plus simple de se forger un avis solide sur telle ou telle compagnie.

 

Qu’est-ce que le risque ?

En Bourse, le risque est associé à la volatilité.

C’est à dire que plus le cours d’une action a tendance à varier, plus celle-ci est risquée.

La définition du risque pour Buffett est cependant différente : elle se résume à payer une action plus que ce qu’elle vaudrait.

Imaginez que l’on achète un appartement.

C’est exactement la même chose : il n’y a pas de biens risqués et de biens sans risques.

Si on arrive à acheter un bien qui nous rapportera plus que ce qu’on a dépensé pour l’acquérir, on est gagnant…

Quelque soit le bien.

Ce n’est pas plus compliqué que cela.

C’est pour cette raison que l’on doit porter attention à la valeur de notre investissement.

C’est ainsi que l’on pourra diminuer notre risque au maximum.

 

Une autre vision de l’investissement

Imaginez que vous êtes à nouveau au lycée.

On vous propose alors de gagner 10 % des futurs revenus mensuels d’un de vos camarades de classe.

Lequel allez-vous choisir ?

Certains prendront le 1er de la classe mais ce n’est peut-être pas la meilleure chose à faire…

En effet, nombreux sont ceux qui ont réussi professionnellement sans être bon à l’école.

L’élève choisi devra donc avoir plusieurs qualités : intègre, compétent, dynamique, etc…

Des qualités qui auront de la valeur sur le marché du travail plus tard.

Quand on investit, c’est la même chose.

On ne va pas simplement regarder la compagnie qui fait le plus de profits…

On regardera ses dettes, la puissance de sa marque, ses dirigeants…

Afin de pouvoir choisir celle qui sera la plus rentable pour nous.

Quand vous choisissez votre camarade de classe, vous essayez de trouver celui qui aura le plus de chance de succès…

Pour une société, on va essayer de trouver celle qui a le plus de chance de se développer et de gagner de l’argent au fil du temps.

 

Investir pour les bonnes raisons

Warren Buffett est un milliardaire heureux.

Mais sa vie n’est pas celle que l’on pourrait imaginer.

Il ne satisfait aucune compulsion consumériste en étant milliardaire…

Il profite juste d’un “environnement plus intéressant”.

Pour lui, l’argent ne peut pas changer notre santé ni faire en sorte que davantage de personnes nous aiment.

Sa fortune est une conséquence de ses efforts mais cela n’a jamais été un but en soi.

Cela nous pose une question fondamentale : pourquoi investit-on ?

L’argent ne peut pas être une finalité mais doit servir à un objectif de vie.

Quel est cet objectif de vie ?

Aujourd’hui, Warren Buffett est le philantropiste le plus généreux qui existe.

Uniquement en 2017, il a donné plus de 2 milliards de dollars.

Et il compte donner 99 % de sa fortune à sa mort.

Il semble évident que Warren a trouvé depuis bien longtemps la raison pour laquelle il investit.

A nous maintenant de trouver la nôtre.

Partager l'article :
  •  
  • 5
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 citations de WARREN BUFFETT pour MIEUX INVESTIR