4 principes pour investir comme Warren Buffett

4 principes pour investir comme Warren Buffett

Voici le transcript de la vidéo ci-dessus :

Warren Buffett est l’une des plus grandes fortunes de ce monde mais il a commencé à 25 ans avec un capital de 100 000 dollars.

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé quel est son secret ?

Les principes d’investissement qu’il utilise sont à la fois simples mais très puissants. Des principes que chacun peut adopter lorsqu’il souhaite investir.

Et Warren Buffett ne fait pas un investissement s’il ne respecte pas ces 4 grands principes.

Lorsqu’on parle de cet investisseur à succès, on pense à la bourse. On pense à des techniques d’analyse et du jargon à n’en plus finir.

Mais à la base, c’est beaucoup plus simple que ça. C’est uniquement 4 règles. 4 règles que vous pouvez vous-mêmes appliquer en investissant.

 

1 – Le cercle de compétence

 

Sur le bureau de Warren Buffett, il y a 3 casiers : ‘validé’, ‘rejeté’ et ‘trop difficile’.

Tous ses investissements sont classés dans l’un de ces 3 casiers.

Et il n’est pas rare, encore aujourd’hui, que Warren mette des entreprises dans le dossier ‘trop difficile’.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Que vous devez rester dans ce que vous connaissez.

Chacun a des domaines de compétence et il est dangereux d’investir dans quelque chose qui n’est pas important pour soit ou que l’on ne comprend pas.

Voici ce que Warren Buffett répond lorsqu’on l’interroge là-dessus :

Généralement, gardez les choses simples et utilisez des filtres. Je me pose quelques questions : est-ce que c’est important ? Si oui, est-ce que je peux le comprendre ? Si oui, est-ce qu’il est dans mon cercle de compétence ? Ce qui suppose bien sûr que je sais ce que je sais ou ce que je sais faire. Autrement, je le mets dans le casier ‘trop difficile’ 

Warren Buffett

C’est pour cette raison que Warren Buffett est toujours resté éloigné des entreprises technologiques. Ce n’est pas un domaine qu’il maîtrise.

Restez dans ce que vous connaissez.

Investir ce n’est pas jouer au loto, c’est mettre son argent dans quelque chose qui est important pour nous, quelque chose que l’on comprend.

Si par exemple l’automobile c’est quelque chose qui vous passionne et que vous comprenez, c’est là que vous devez investir.

Restez dans votre cercle de compétence.

 

2 – Des dirigeants intègres et compétents

 

Le dirigeant d’une entreprise c’est celui qui mène le bateau, le capitaine du navire.

Et si le capitaine ne sait pas ce qu’il fait ou où il va, il y a de grandes chances que le navire coule.

Je pense que l’on peut apprendre beaucoup en lisant au sujet de ce que des dirigeants ont accompli et de ce que leurs concurrents ont accompli.

Warren Buffett

 

On peut aujourd’hui avoir accès à toutes les informations que l’on souhaite.

Il est simple aujourd’hui, avec Internet, de connaître ce qu’un dirigeant a fait, s’il y a eu des scandales ou des affaires qui ont marqué la vie de son entreprise.

Comment utilise-t-il l’argent de son entreprise ? Est-ce qu’il est intègre par rapport à la rémunération qui lui est accordée et celle des employés ?

Le dirigeant d’une entreprise a une lourde tâche et un travail compliqué.

salaire-ceo-employe

Mais est-ce qu’un salaire équivalent à plus de 400 fois le salaire moyen des salariés de son entreprise peut être justifié ?

Warren Buffett apporte une attention particulière à cette règle.

Le dirigeant d’une entreprise dans laquelle il investit doit agir de manière intègre et doit être compétent dans la gestion de son capital.

Une étude a montré qu’aux Etats-Unis, le ratio moyen entre le salaire du dirigeant et celui du salarié est de 70.

Voir le lien de l’étude ici.

Ce qui veut dire qu’un dirigeant touche en moyenne 70 fois plus que son employé moyen.

Pour Warren Buffett, un drapeau rouge se lève s’il commence à apercevoir un ratio trop élevé.

  

3 – Un avantage compétitif (apporte stabilité)

 

Imaginez maintenant qu’une entreprise est un château.

S’il est prospère, avec des richesses, et de l’influence, il attisera la convoitise d’autres personnes.

D’autres personnes essaieront d’attaquer votre château et d’en prendre possession. C’est pourquoi vous devez le protéger.

C’est le rôle de la muraille.

La muraille sera là pour protéger le château des attaques ennemies.

Avec une entreprise, c’est la même chose.

Si vous imaginez un coiffeur par exemple. S’il est le seul en ville, tous ceux qui voudront se faire coiffer devront aller le voir.

Les premiers mois, son activité va cartonner mais face à un tel succès, d’autres coiffeurs voudront également s’installer.

Et si ce premier coiffeur n’a pas une « muraille » pour le protéger, un avantage compétitif, ses profits commenceront à dégringoler.

C’est ça que Warren Buffett recherche : des entreprises avec des murailles qui les protègent de leurs concurrents.

Et plus la muraille est haute, mieux c’est.

Prenons l’exemple d’Apple.

Berkshire Hathaway, la société via laquelle Warren Buffett investit, détient à ce jour 5% d’Apple.

Et ce n’est pas un hasard, Apple a une muraille gigantesque. Quelle entreprise peut aujourd’hui rivaliser avec l’image de cette marque ?

Les consommateurs Apple sont pour certains de vrais fans et nombre d’entre eux achètent tous les produits que cette entreprise propose.

Il n’y a qu’à voir les files d’attente devant certains magasins de la pomme quand un nouveau produit va sortir.

C’est le parfait exemple d’un avantage compétitif.

Pour Warren Buffett,

La clé pour investir ce n’est pas d’estimer à quel point une industrie bouleversera la société ou à quelle point elle se développera. C’est plutôt de déterminer l’avantage compétitif qu’une compagnie possède et, par-dessus tout, la pérennité de cet avantage.

 

Avant qu’une entreprise arrive à rivaliser avec l’image, la communauté et la technologie Apple, il y a du travail.

Cette muraille, c’est l’assurance d’avoir ses profits protégés.

 

4 – La marge de sécurité

 

Si vous conduisez, ce terme doit vous être familier.

Il est nécessaire sur la route de laisser une certaine distance entre vous et la voiture qui est en face de vous afin d’avoir le temps de réagir en cas d’imprévu.

Dans le cas contraire, au moindre pépin, c’est l’accident.

En investissement, c’est pareil. On veut éviter les accidents.

Warren Buffett met un point d’honneur à ne pas acheter quelque chose à sa valeur réelle.

Après avoir estimé la valeur d’une entreprise, même s’il est convaincu qu’il s’agit d’une entreprise extraordinaire, il lui faut une marge de sécurité.

Tout peut arriver. Rappelez-vous, Warren Buffett n’est pas là pour jouer avec son argent.

Il veut avoir la quasi certitude qu’il ne perdra pas l’argent qu’il aura investi.

Et pour ça, il a besoin d’une marge de sécurité.

Si vous prenez une action d’entreprise dont la valeur intrinsèque est de 100 € par exemple, une marge de sécurité de 50% voudra dire qu’on est prêt à payer cette action la moitié de sa valeur, c’est à dire 50 €.

Plus il y a de l’incertitude, plus la marge de sécurité est importante.

Pour le mentor de Warren Buffett, Benjamin Graham :

Le rôle de la marge de sécurité, en substance, est de rendre non-nécessaire une estimation précise du futur.

 

Dans le cas où on aurait fait une erreur de jugement dans notre investissement, la marge de sécurité est là pour nous protéger.

Même en cas de problème, on en ressort gagnant.

 

5 – Conclusion

 

Warren Buffett n’est pas devenu riche en prenant des risques dans ses investissements.

Il est devenu riche car il maîtrisait ce qu’il faisait et qu’il ne prenait aucun risque.

Si vous suivez ces 4 principes simples, votre investissement sera forcément gagnant.

Oubliez ceux qui vous disent qu’il faut prendre des risques pour avoir de hauts rendements.

 

Respectez plutôt ces 4 principes :

n°1 : Restez dans votre cercle de compétence et dans ce que vous maîtrisez

n°2 : La direction de l’entreprise doit être intègre et compétente, c’est elle qui mène le bateau

n°3 : L’entreprise dans laquelle vous investissez doit avoir un avantage compétitif, une muraille qui la protège

n°4 : Ayez une marge de sécurité, protégez-vous des accidents.

Partager l'article :
  •  
  • 3
  •  

One Reply to “4 principes pour investir comme Warren Buffett”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 citations de WARREN BUFFETT pour MIEUX INVESTIR